En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Votre psychologue à Aix-en-Provence

Une fonction diagnostic

Un bilan clinique peut être effectué préalablement aux décisions concernant une prise en charge éducative et thérapeutique.

Par bilan clinique on peut entendre l'évaluation des potentialités cognitives et instrumentales (langage, psychomotricité, structuration spatio-temporelle…), des problèmes psycho-affectifs ou de personnalité, la façon dont le sujet paraît intégré dans les structures sociales et familiales, la manière dont il ressent sa vie au sein de son environnement.

Ce bilan prend en compte l'individu dans sa globalité.

Le psychologue reçoit les familles, les adultes et les enfants.

Pour les adolescents le premier entretien se déroule le plus souvent avec au moins l'un des parents.

Avec les enfants, des médiateurs sont en général utilisés, tels les dessins et les jouets.

Les enfants sont reçus avec les parents, au moins pour le premier entretien. Il est en effet indispensable de rencontrer les parents, au moins de temps en temps, afin d'entendre la problématique familiale, d'essayer d'entrevoir la place occupée par l'enfant dans l'histoire familiale et quel sens est donné à ses difficultés. Il est capital que l'enfant puisse entendre tout cela, c'est fondamental pour le bon déroulement de la thérapie.

Une fonction de conseil

L'accompagnement est une dimension importante de mon activité, qu'il s'agisse d'aides ponctuelles ou de suivis au long cours.

Pour quelqu'un qui souffre d'une pathologie mentale invalidante, et pour ses proches, il est essentiel de pouvoir être guidé et conseillé. Le suivi d'une prise en charge psychiatrique, l'accompagnement lors des sorties hors du temps-plein, le bien-fondé d'une tutelle ou d'une curatelle, l'accompagnement des familles, l'aide à la prise de décision, la recherche de solutions pérennes nécessitent l'aide du professionnel.

Les situations de séparations conjugales avec ou sans divorce sont souvent compliquées et les dommages psychiques peuvent être considérables.

Il est important d'être au fait de ce que l'on peut attendre du juge des Affaires Familiales, du juge des Enfants, de l'AMO et de définir quelle conduite tenir.

L'évaluation des séquelles de divorce auprès des enfants ainsi que le rôle des grands-parents parfois intrusifs nécessitent une prise de conscience aiguë des rôles de chacun.